COMMENT GARDER LA CONFORMITÉ DES VARIÉTÉS DE TOMATES ?
17 mai 2020
Voir tout

BIO, F1, OGM, HYBRIDE, VARIÉTÉ ANCIENNE, QUELLES DIFFÉRENCES ?

Aujourd’hui il est difficile de s’y retrouver avec toutes ces variétés ! Autant de formes, de couleurs, de productivités, d’origines …. et les idées reçues qui en découlent sont tout aussi nombreuses !

Les variétés anciennes

heirloom-tomatoes-1495375_1920.jpg

Par définition, une variété ancienne est une variété fixée, c’est à dire stable génétiquement, dont la reproduction par autofécondation donne une descendance identique ! Cela n’est absolument pas lié à l’âge de la variété. Aujourd’hui, nombreuses sont les variétés qui sont fixées et vendues comme « variétés anciennes ». Un exemple très connu est la Green Zebra. Elle date de 1985 (et pas 1800 ^^) et a été créée par Tom Wagner, qui continue encore aujourd’hui de fixer des variétés. Au sein de Cultive ta rue on développe également de nouvelles variétés dont certaines sont déjà fixées ou en cours et vente dans notre boutique.

Ainsi, même si l’adjectif de « ancien » faisait référence à des variétés d’époque, aujourd’hui ce terme désigne ces fameuses variétés parfois très récentes !

Les F1 …

tomato-flower-1447877_1920.jpg

Quand on veut créer une nouvelle variété, on réalise une fécondation croisée entre 2 variétés. La génération suivante (que l’on appellera génération 1) sera porteuse du patrimoine génétique des deux variétés mères, mais si tous les fruits de cette génération seront identiques, cela n’est absolument pas stable pour les suivantes ! En effet, l’autopollinisation qui en résultera fera un nouveau brassage des gènes et la génération 2 qui en résultera sera très diversifiée, comme s’il s’agissait de variétés toutes différentes !

Si on souhaite tout de même continuer à fixer la variété, il faudra récolter les graines d’un fruit de la génération 2 correspondant à celle de la 1. A la génération 3, il faudra faire de même et ainsi de suite. Cela suggère donc de planter plusieurs pieds de ces générations pour espérer tomber sur celui qui donnera le fruit identique depuis la première génération. D’années en années, les plants doivent de plus en en plus se ressembler, les fruits identiques (…) jusqu’à avoir un résultat de presque 100% authentiques. On considère qu’il faut au moins 7 ans, parfois 10 ans pour arriver à ce stade !

Dans le jargon, le mot « génération » est remplacé par la lettre « F ». C’est la raison pour laquelle les variétés F1 du commerce (en graines ou en plants) sont toutes identiques mais non stables ! La variété « pyros » ou encore « Montfavet » sont issues du croisement de 2 variétés mères connues pour donner des fruits réguliers, productifs …

Dans le réseau amateur vous pouvez même trouver des variétés qui ne sont pas encore baptisées ayant des noms provisoires (parfois barbares avec des chiffres et lettres) avec une précision de la génération : F5 par exemple signifie qu’il s’agit de la 5ème génération.

Le processus est donc naturel, on joue le rôle de l’abeille, aucune manipulation génétique ou je ne sais quoi intervient ici. Avec de la rigueur (et le prouver), de la patience et de la passion tout le monde peut créer sa variété de tomate et espérer lui donner un nom ! C’est pourquoi hybride et appellation BIO sont compatibles car désignent 2 notions différentes : la première que la variété est un croisement, la deuxième que sa culture a suivi une charte précise. 

Les OGM

modified-1744952_1920.jpg

Les OGM sont interdits à la vente en France que cela soit sous forme de graines, plants ou fruits à la consommation. Il s’agit de l’introduction par des méthodes diverses d’un gène dans le noyau d’une cellule. En gros si on veut mettre un gène qui permet à la tomate de se conserver plus longtemps en fabricant une molécule qu’une autre espèce fabrique et bien on peut le faire … Cependant on change artificiellement le génome de la tomate sans réellement connaître les effets négatifs à long terme …. Rien a été prouvé et cela dépasse le simple jardinier amateur, mais rassurez-vous de ce côté il n’y en a pas, du moins en France !

Cela n’a donc absolument aucun rapport avec les variétés F1 hybrides vues précédemment ! Ne confondez pas ! Ceux qui pensent que manger une tomate bleue à anthocyanes (Ananas bleue, osu blue …) c’est manger un OGM, détrompez vous vite !

Les tomates BIO

« BIO » fait référence a une MÉTHODE DE CULTURE. Il s’agit de labels professionnels qui prouvent que les fruits récoltés ont suivi une charte stricte de culture, visant à ne pas utiliser, ou en tout cas limiter drastiquement l’usage des produits chimiques.
Ce n’est pas une question de variété ! Une variété ancienne ou une hybride F1 peuvent très bien être BIO à partir du moment où la charte professionnelle est suivie. Chez un particulier mieux vaut donc parler de culture « au naturel » que de « BIO » qui reste un label commercial professionnel.

Remarques importantes

Il faut tout de même savoir que les variétés vendues dans le circuit de la grande distribution et même sur les marchés, doivent être inscrites au catalogue européen officiel qui regroupe quelques centaines de variétés de tomates alors qu’il en existe … des dizaines de milliers ! Quand on sait que la variété est déterminante pour le goût et que beaucoup des variétés qui sont inscrites dans ce catalogue ont été sélectionnées pour des critères autre que le goût, cela explique que les fruits achetés, parfois même BIO du coup, ont beaucoup moins de goût !
Nous vous invitons à lire cet article complémentaire : Les tomates issues du circuit de la grande distribution

2 Comments

  1. Marie CUSIN dit :

    bonjour
    j’ai un petit jardin et je découvre tant de variétés de tomates ..j’aimerai en essayer plusieurs pour l’année prochaine . Est ce que sur ce petit jardin, je peux planter différentes variétés sans que cela altère la génération suivante ? autrement dit y a t il un risque hybridation ? . je vous remercie de m’en informer

    Merci pour toutes ces informations et tant de variétés qui éveillent par leur beauté, toutes nos papilles !!

    • Cultive ta rue (Admin) dit :

      Vous pouvez planter plusieurs variétés côte à côte. Certaines variétés sont plus contaminantes (comme celles avec des anthocyanes = pigment bleu). Le recours à des sachets d’organza est souhaitable mais pas obligatoire, dans la mesure où vous vérifiez bien l’année d’après que les graines récoltées sur un fruit d’une variété donne bien les mêmes l’année d’après.
      Il serait dommage de se restreindre à une seule variété ^^

Répondre à Marie CUSIN Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Être averti du retour en stock Laissez-nous simplement votre adresse mail, vous serez ainsi averti du retour en stock de cette variété.
Email Quantity Votre adresse mail ne sera en aucun cas partagée.